FORUM du PRIX LITTERAIRE BORDELAISE DE LUNETTERIE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-22%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge
140 € 179 €
Voir le deal

LAUREAT 2008

Aller en bas

LAUREAT 2008 Empty LAUREAT 2008

Message par Sofie le Dim 16 Mar - 19:50

LAUREAT 2008 Le_cro11 LAUREAT 2008 Img_0110

Le jour de l’ouverture de Vincent POIRIER
Roman, 138 pages (10€) - Le Croît vif



LAUREAT 2008 Vincen10

Biographie : Vincent Poirier est né en 1967, il est Charentais et pêcheur. De ces deux états paisibles, il nous livre une vision cocasse. Le jour de l’ouverture est un roman délirant de contrastes : du burlesque des situations te des péripéties, on passe vite à une peinture de la Charente singulière et corrosive.

Une petite troupe de personnages bizarres peuple les rives de la Charente : un inspecteur aveuglé par sa carrière, un garde-pêche imprécateur, un commissaire débonnaire amoureux du fleuve, deux ambulanciers voltigeurs à la rythmique impeccable, un brochet centenaire – mais oui, cela existe – te un mystérieux moine pêcheur…

« Mais Rico et Lina ne voient rien de tout cela. Dans la boutique de la station Caltex d’Angoulême, Lina s’ennuie, elle rêve des îles de la Lune. Rico, ça lui met les nerfs en boule. Quand la vie ressemble à un fleuve qui se serait arrêté, immobile et replié sur la ville et ses tristes faubourgs, quand les cogitations se teintent d’ombre et de violence, on a vite fait de la faire : sa première grosse bêtise… »

Dès lors le Jour de l’ouverture, c’est le jour de toutes les folies, de tous les possibles, le jour où la Charente s’anime d’une danse loufoque à laquelle prennent part les créatures du fleuve. C’est le jour où l’existence devient plus fluide et trouve son chemin d’eau, vers l’estuaire, vers l’horizon.



Le Croît vif
2 ruelle de l’Hospice - 17100 SAINTES
Tél. : 05 46 97 46 52
Email : info@croitvif.com
Site :
http://www.croitvif.com/site/croitvif.htm

Contact :
Paola Authier - Directeur-Fondateur : François JULIEN-LABRUYERES





LAUREAT 2008 Bio_f_10

L'Editeur François JULIEN-LABRUYERES
Je sais maintenant que la principale caractéristique d’un petit éditeur est d’avoir les reins solides ! Non pas au plan financier, car la règle est vraie pour toute entreprise. Au plan physique ! Le papier est lourd, surtout lorsqu’il est de bonne qualité, ce qui est une des constantes des livres du Croît vif ; je ne connais rien d’aussi lourd qu’un carton de bouquins et comme ils vont d’un dépôt à l’autre (Geste à La Crèche, la boutique de Saintes, la librairie Guénégaud à Paris, la grange de Corme-Écluse où s’entassent les invendus…), le tour de rein n’est jamais bien loin !
J’ai créé le Croît vif en 1989 parce que rien de sérieux n’existait à l’époque comme maison d’édition charentaise ; Rupella et Sepulchre ne publiaient plus rien et Geste – encore petite – n’avait d’yeux que pour le Poitou. Mon premier titre ayant été L’Alambic de Charentes, le Croît vif aurait pu en rester là, fausse barbe cachant un compte d’auteur. En même temps, me plaisait l’idée de mettre en œuvre ce qui justement transpire de L’Alambic, une identité toujours à échafauder autour des deux départements charentais dont le cloisonnement me désolait (et continue de le faire !). C’était là mon côté enfant de Jonzac, possédant une part de sa famille à Barbezieux et ayant épousé une fille de Brillac. C’était aussi une façon de me faire plaisir car j’ai toujours aimé bâtir du réel. Étant incapable de retaper une ruine ou simplement de bricoler dans une maison, me restait une seule possibilité, celle de construire un catalogue.

Les premières années, et jusqu’à ma retraite de commis-voyageur en livrée de banque, je n’ai publié que quelques titres par an : quatre ou cinq ; juste de quoi occuper mes temps morts. Une danseuse, disait ma femme ! Je lui répondais petite épicerie de campagne, sachant parfaitement que ballerines entretenues et échoppes de village n’étaient plus de saison. Ensuite le Croît vif a grandi, une équipe s’est créée, les publications se sont multipliées, les techniques se sont professionnalisées… Ou comment on se laisse prendre au jeu… Et comment un hobby des dimanches se transforme en véritable petite entreprise, avec ses joies et ses problèmes… Du coup ma boutade a évolué : je ne présente plus le Croît vif comme une petite épicerie de campagne mais comme le numéro un mondial de l’édition charentaise !

_________________
Responsable de l'organisation du Prix Littéraire depuis 2002.
Sofie
Sofie
Admin

Messages : 150
Date d'inscription : 13/11/2007
Age : 56
Localisation : Bordeaux

https://prixbdl.forumpro.fr  - www.atoucom.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser